Projets de marque en santé durable, Alliance santé Québec

Projets de marque reconnus

 

L’Alliance santé Québec a le grand plaisir d’annoncer les projets et les initiatives qui ont reçu le sceau Projet de marque en santé durable, Alliance santé Québec. Nous félicitons les instigateurs et les porteurs de tous ces projets et initiatives qui s’inscrivent dans sa mission et qui sont porteurs de la vision qui anime toute une communauté mobilisée autour du concept de santé durable.

Projet : Une intervention fondée sur 50 ans de recherche fondamentale dans le domaine de l’attachement parent-enfant : la courte histoire de l’intervention relationnelle

Personnes responsables : George Tarabulsy, Professeur, Faculté des sciences sociales, École de psychologie, Université Laval et Claire Baudry, Professeure, Département de psychoéducation, UQTR

Depuis l’automne 2011, cinq centres jeunesse québécois ont implanté une stratégie d’intervention fondée sur les principes de l’attachement parent-enfant : l’intervention relationnelle (IR). L’IR mise sur la rétroaction vidéo et sur une connaissance de la dynamique et de l’attachement parent-enfant pour permettre aux intervenants de mieux soutenir les parents dans leurs interactions avec leurs enfants. Cette stratégie d’intervention est fondée sur la valorisation du rôle parental à travers des observations ciblées qui permettent de reconnaître les aspects favorables du comportement parental et les zones de défis à la base des difficultés relationnelles. L’objectif principal de ce projet est l’amélioration des comportements parentaux à l’égard des enfants. Les objectifs secondaires sont en lien avec la sécurité d’attachement de l’enfant et l’amélioration du développement de ce dernier dans différentes contextes et sphères. L’IR est présentement en implantation dans d’autres territoires québécois ainsi qu’en France, en Belgique et en Colombie. Résumé du projet

 

Projet : Disability, Employment, and Public Policies​ Initiative (DEPPI)

Personne responsable : Charles Bellemare, Professeur titulaire, Département d’économique, Faculté des sciences sociales, Université Laval

Ce projet explorera les pistes de solutions visant une diminution de la discrimination à l’embauche des personnes handicapées. Il documentera également leur situation et leurs expériences ainsi que la perception des employeurs à l’égard de ce type de travailleurs. Les retombées du projet visent à influencer les autorités gouvernementales dans l’élaboration de politiques favorisant l’accès à l’emploi pour les personnes aux prises avec des incapacités et, par conséquent, à réduire les inégalités sociales et leur effet négatif sur la santé. En plus de 12 chercheurs œuvrant dans différents domaines, l’initiative s’appuie également sur de solides partenariats avec plusieurs organisations (firmes privées, Ministère du travail, de l’emploi, et de la solidarité sociale, organismes communautaire). Résumé du projet

 

Projet : INSÉPArable : Approche de design et formation des infirmiers(ères) à la sécurité des patients : élaboration d’un portfolio professionnel «réflexif» pour une continuité plus efficace des compétences entre le milieu académique et le milieu de travail

Personne responsable : Daphney St-Germain, Professeure agrégée, Faculté des sciences infirmières, Université Laval

Ce projet vise à renforcer l’acquisition de connaissances et le maintien des compétences en matière de sécurité des patients chez les infirmiers et les infirmières, et ce, peu importe les circonstances de l’environnement organisationnel. Le projet permettra de considérer le bien-être du patient à partir de l’écosystème de soin autant dans ses dimensions physiques, psychologiques, psychosociales que spirituelles afin de soutenir son retour à la santé tout en favorisant une amélioration continue de la qualité dans les milieux de travail avec une perspective humaniste et de santé durable. Les résultats du projet pourront être diffusés auprès d’autres disciplines afin qu’un plus grand ensemble de professionnels de la santé puissent bénéficier de ces travaux. Résumé du projet

 

Projet : Approche globale des Cercles préventifs : levier au pouvoir d’agir, à l’autonomisation et à la santé

Personne responsable : Judith Lapierre, Professeure agrégée, Faculté des sciences infirmières, Université Laval

Ce projet consiste à implanter en région de Québec un programme en saines habitudes de vie pour les familles de milieux vulnérables. Le programme mise sur l’approche motivationnelle et le changement de comportements et propose une série d’ateliers axée sur les connaissances pour favoriser la littératie en santé et est axé surtout sur les compétences des jeunes familles dans l’exercice de choix santé pour soutenir l’équité en santé.  Trois impacts majeurs sont attendus : renforcer le pouvoir d’agir des personnes et des familles en matière d’exercice de choix santé et de saines habitudes de vie, soutenir l’autonomisation des familles dans l’autogestion de leur santé et ultimement une santé améliorée. L’approche est inspirée des Hans Kai du Japon et agit à la fois sur les individus, mais aussi sur la collectivité par le renforcement du filet de sécurité sociale qui se crée par le groupe réuni autour des enjeux d’habitudes de vie et d’environnements favorables (famille, école, travail, communauté). Résumé du projet